Programme de collaboration en développement technologique ObjectifGES

Le Programme de collaboration en développement technologique ObjectifGES est financé en partenariat par les Centres d’excellence de l’Ontario (CEO) et Technologies du développement durable Canada (TDDC). Aux fins de cet appel, les bailleurs de fonds se sont associés pour accepter les déclarations d’intérêt (DI) de petites et moyennes entreprises canadiennes (PME) qui demandent du financement pour un projet de conception et de démonstration de technologie novatrice de réduction des gaz à effet de serre (GES). Les PME sont à l’origine de nombreuses innovations et d’un grand nombre de nouvelles technologies de réduction des GES. Les PME sont tenues de former des partenariats au titre d’un consortium, avec notamment des installations industrielles rejetant de grandes quantités de GES, d’autres PME, de grandes entreprises et des institutions d’enseignement. Le but est d’accélérer la commercialisation des technologies qui profiteront à l’Ontario, au Canada et à d’autres régions du monde en réduisant les émissions de GES, en développant les entreprises et en stimulant la croissance économique.

Le présent appel s’adresse aux PME ontariennes en vue de la conception et de la démonstration de nouvelles technologies novatrices qui sont fortement susceptibles d’entraîner des réductions importantes, vérifiables et durables des émissions de GES en Ontario, au Canada et ailleurs dans le monde. Les PME sont tenues de former des partenariats au titre d’un consortium, avec notamment des installations industrielles rejetant de grandes quantités de GES, d’autres PME, de grandes entreprises et des institutions d’enseignement.

Les déclarations d’intérêt peuvent être présentées pour la conception et la démonstration de technologies innovatrices, notamment dans les secteurs d’investissement stratégiques suivants :

  1. Source ponctuelle industrielle : Ce secteur comprend les technologies qui servent à réduire les émissions de GES en recourant à des approches plus durables aux sites de production industrielle.
    1. Exemples : le remplacement d’un procédé thermique par combustion par un procédé de conversion énergétique primaire sans combustion ainsi que les technologies qui améliorent l’efficacité énergétique des procédés utilisés par les grands émetteurs finaux, qui accroissent le rendement ou la production énergétique par unité de consommation d’énergie et qui réduisent l’utilisation de produits chimiques industriels ou d’autres intrants ou permettent de réaliser des opérations unitaires en circuit fermé.
  2. Chaîne de valeur : Ce secteur comprend les technologies qui servent à réduire les émissions de GES en recourant à des approches plus durables à tous les maillons de la chaîne de valeur industrielle.
    1. Exemples : des modes de transport de marchandises et de matières plus écoénergétiques, le remplacement de matières premières dont l’intensité d’émissions de GES est élevée, la valorisation des sous-produits, le captage et l’utilisation de la chaleur résiduelle, la transformation des déchets en énergie, etc.
  3. Captage et utilisation du dioxyde de carbone : Ce secteur comprend les utilisations nouvelles et novatrices du dioxyde de carbone.
    1. Exemples : le captage et la valorisation rentables du dioxyde de carbone à l’aide de solutions écoénergétiques comme la séquestration à même des produits de longue période tels que le ciment et d’autres matériaux de construction ou le recours à des procédés biologiques ou catalytiques pour délaisser le dioxyde de carbone au profit de produits à haute valeur ajoutée (combustibles liquides, éléments constitutifs chimiques des matières composant les produits de base, etc.)

Veuillez noter que les demandes pour ce programme ne sont présentement pas acceptées. 

Autres détails sur le Programme de collaboration en développement technologique ObjectifGES.