Fonctionnement

A. Survol du programme
B. Objectifs du programme
C. Comment fonctionne le financement
D. Admissibilité
E. Évaluation
F. Exigences de rapports des CEO
G. Comment faire une demande
H. FAQ
I. Téléchargements


A. Survol du programme

L’Ontario compte 25 incubateurs d’entreprises reliés au campus (IERC) et accélérateurs activités entrepreneuriales sur le campus (AEC) dont les activités s’étendent à 44 institutions d’enseignement. De concert avec les centres régionaux pour l’innovation (CRI), ces organismes fournissent des ressources, des conseils d’affaires et du mentorat, dispensent une formation en entrepreneuriat et favorisent l’établissement de liens avec des clients, des partenaires et des investisseurs potentiels. Le levier que procurent de telles ressources et de tels réseaux permet aux sociétés en démarrage incubées par les IERC, les AEC et les CRI et impliquées avec ces derniers d’obtenir l’aide dont elles ont besoin pour repérer et évaluer leur premier marché cible, déterminer la pertinence commerciale de leurs produits, formuler un modèle d’affaires et profiter d’un soutien entre pairs. Par cette aide, les IERC, les AEC et les CRI contribuent non seulement au développement économique de l’Ontario, mais mettent aussi en valeur l’entrepreneuriat comme choix de carrière.

Bon nombre des sociétés en démarrage qui se développent avec l’aide des IERC, des AEC et des CRI se tournent très tôt vers les marchés mondiaux, et dans bien des cas le Canada n’est pas le premier marché où ces sociétés prennent pied. Il est particulièrement difficile de se lancer sur des marchés émergents comme ceux de l’Amérique du Sud, de l’Inde et de la Chine, car la culture et le contexte commercial y diffèrent grandement de ce que l’on retrouve en Ontario. De plus, dans certains cas, des barrières linguistiques entravent la voie des entreprises. Les sociétés en démarrage qui, dès leur naissance, se tournent vers le monde ont besoin d’aide pour surmonter les principaux obstacles à la conduite des affaires à l’étranger, notamment lorsqu’il s’agit de s’introduire dans les réseaux commerciaux ou de saisir les caractéristiques propres de la culture et du régime politique du pays hôte.

Le monde compte de nombreux accélérateurs et incubateurs d’entreprises reliés au campus qui s’apparentent aux IERC, aux AEC et aux CRI établis en Ontario. Ces organismes partagent un même objectif : aider de jeunes entrepreneurs à créer de nouvelles entreprises à succès. Dans différents pays, les CEO développent des relations avec des accélérateurs et incubateurs d’entreprises reliés au campus qui souhaitent aider des sociétés en démarrage basées en Ontario et dirigées par des jeunes à se lancer sur des marchés mondiaux. Ces partenaires mondiaux peuvent fournir aux sociétés en démarrage des services comparables à ceux qu’elles obtiendraient de leur IERC, leur AEC ou leur CRI en Ontario. De plus, ils peuvent préparer des contacts avec des clients, des partenaires ou des investisseurs potentiels ainsi qu’aider les sociétés en démarrage à s’acclimater au contexte local et à l’environnement culturel du pays hôte.

Haut

B. Objectifs du programme

Le programme Bon d’encouragement DémarrageMondial vise à aider les sociétés en démarrage basées en Ontario et dirigées par des jeunes :

  • à s’immerger dans un marché mondial cible situé ailleurs qu’aux États-Unis et au Canada, par le biais d’un placement de trois à six mois au sein d’un incubateur ou d’un accélérateur hôte;
  • à établir de solides relations d’affaires qui ne pourraient se développer sans une interaction personnelle soutenue;
  • à cultiver une connaissance directe des occasions qui se présentent sur le marché;
  • à réaliser des objectifs commerciaux concrets sur le marché mondial cible situé ailleurs qu’aux États-Unis et au Canada, notamment sur le plan :
    • des ventes;
    • des investissements;
    • des partenariats stratégiques.

Haut

C. Comment fonctionne le financement

Les sociétés en démarrage dirigées par des jeunes peuvent recevoir une contribution au comptant pouvant atteindre 15 000 dollars de la part des CEO, avec contribution de contrepartie équivalente de leur part. Le programme Bon d’encouragement DémarrageMondial est une initiative qui repose sur des mises en candidature. En vue du programme, les IERC, les AEC et les CRI seront priés de soumettre une liste de candidatures, classées en ordre d’importance. Après avoir examiné les candidatures, les CEO inviteront les sociétés présélectionnées à présenter une demande de financement. On donnera préséance aux sociétés en démarrage pour qui le Bon d’encouragement comporterait des perspectives raisonnables de résultats sur le plan des ventes, des investissements ou des partenariats stratégiques. Chaque cycle du programme prévoit la sélection d’au plus quarante-deux sociétés candidates, en vue d’un placement de trois à six mois au sein d’un incubateur ou d’un accélérateur hôte mondial.

Versement des fonds

  • Les CEO assumeront 50 % du coût admissible d’un placement mondial jusqu’à concurrence de 15 000 dollars.
  • Une fois l’entente de financement signée, les CEO attendront de recevoir les renseignements pour transfert électronique de fonds soumis par l’entreprise ainsi qu’une copie des titres de voyage en règle des demandeurs (passeports et visa exigés), puis verseront une première tranche correspondant à la valeur totale du Bon d’encouragement accordé, moins une retenue de 5 000 dollars. Les CEO débloqueront la retenue une fois reçus le rapport final de même qu’une attestation relative à l’utilisation des fonds par les demandeurs. Les réclamations visant les frais de repas et d’hébergement ne peuvent être supérieures aux indemnités quotidiennes prévues par la Directive sur les frais de déplacement, de repas et d’accueil de l’Ontario. Il est possible de consulter en ligne les taux en vigueur à l'étranger ainsi qu’au Canada et aux États-Unis

Haut

D. Admissibilité

Toute société candidate doit désigner un incubateur ou un accélérateur hôte avant de soumettre sa demande aux CEO.

Admissibilité de la société en démarrage mise en candidature :

  • Le programme s’adresse aux sociétés en démarrage basées en Ontario et spécialisées dans la technologie qui sont constituées en personne morale, qui ont moins de trois ans et qui sont fondées par de jeunes entrepreneurs âgés de 18 à 29 ans.
  • Le demandeur doit être actionnaire et détenir, dans la société, un poste-clé approprié en vue de la réalisation des activités envisagées.
  • Le demandeur doit être citoyen canadien ou résident permanent du Canada.
  • L’entreprise doit être basée dans un incubateur d’entreprise relié au campus (IERC), un accélérateur activités entrepreneuriales sur le campus (AEC) ou un centre régional pour l’innovation (CRI) soutenu par les CEO et doit avoir été impliquée avec cet organisme pour un minimum de quatre mois.
  • Avant que le processus de demande ne se mette en branle, il faut que la société soit mise en candidature par un incubateur d’entreprise relié au campus (IERC) (le document est en anglais), un accélérateur activités entrepreneuriales sur le campus (AEC) (le document est en anglais) ou un centre régional pour l’innovation (CRI) (le document est en anglais). Cliquez pour télécharger le formulaire électronique de mise en candidature.
  • La contribution de contrepartie au comptant, équivalente à l’investissement fait par les CEO, doit provenir d’une source extérieure au gouvernement provincial. (*On donnera préséance aux demandes qui prévoient des contributions de contrepartie provenant de ventes à des clients ou d’investissements faits par des tiers.)
  • Au moment de faire une demande de participation au programme Bon d’encouragement DémarrageMondial, la société en démarrage doit déjà enregistrer des recettes récurrentes et doit avoir déjà fait l’objet d’un investissement important de source non gouvernementale. « Investissement important » se définit comme étant un investissement de plus de 500 000 dollars provenant d’un tiers sans lien de dépendance qui n’est ni un organisme gouvernemental, ni un fondateur de l’entreprise, ni un membre de la famille ou un ami d’un fondateur de l’entreprise.
  • Le programme s’adresse aux sociétés en démarrage dirigées par des jeunes qui ont atteint le stade de validation ou de création de la clientèle, conformément au modèle de Démarrage d’entreprise sur budget restreint.
  • Le programme accepte la candidature de sociétés qui ont déjà participé au programme Fonds de démarrage BonDépart ou au programme Préparation à la commercialisation visant la création de la clientèle. Le cas échéant, toutefois, les contributions de contrepartie au comptant versées par les CEO ou par les sociétés participantes, à l’appui de projets liés au programme Fonds de démarrage BonDépart ou au programme Préparation à la commercialisation visant la création de la clientèle, ne peuvent entrer dans le calcul de la contribution de contrepartie au comptant relative au programme Bon d’encouragement DémarrageMondial.
  • Ne sont pas admissibles au programme les sociétés qui ont déjà réalisé des projets dans le cadre du programme Préparation à la commercialisation visant l’établissement de la société.
  • Toute société candidate doit signer une entente de contribution avec les CEO ainsi qu’un document qui énonce les modalités et conditions du placement. De plus, la société est assujettie aux exigences relatives à la production de rapports de projet et de rapports sur les indicateurs, et ce, au moins une fois l’an.
  • Toute société candidate doit être en règle avec les CEO, tant sur le plan financier que sur le plan des rapports.
  • De son vivant, une société ne peut recevoir plus d’un Bon d’encouragement DémarrageMondial.

Incubateur ou accélérateur mondial hôte :

  • L’incubateur ou l’accélérateur mondial choisi doit avoir les capacités requises pour être l’hôte de la société en démarrage de l’Ontario, de façon à lui permettre :
    • d’avoir accès à ses ressources et services, notamment par l’utilisation d’actifs comme des bureaux, des salles de réunions, de l’équipement et des installations de prototypage;
    • de participer aux programmes et événements qu’il organise, notamment des ateliers et des activités de formation en entrepreneuriat ainsi que des événements de réseautage;
    • de miser sur son réseau de conseillers et de mentors ainsi que sur des pistes potentielles menant vers des clients, des investisseurs et des partenaires.
  • Vous pouvez consulter la liste des villes et pays (le document est en anglais) dans lesquels les CEO ont établi des liens avec des incubateurs ou des accélérateurs et qui font partie du réseau DémarrageMondial.

Ciblage d’un marché mondial situé ailleurs qu’aux États-Unis et au Canada:

Le programme Bon d’encouragement DémarrageMondial vise à aider les sociétés en démarrage dirigées par des jeunes à se lancer sur des marchés internationaux où il est difficile de s’implanter à moins de bien connaître le milieu et d’avoir de bons contacts ou encore sur des marchés qui sont inaccessibles en raison de barrières linguistiques et culturelles. Lors de la sélection, on donnera préséance aux demandeurs qui ciblent un marché mondial situé ailleurs qu'au Canada et aux États-Unis.

Lignes directrices pour les titulaires :

  • Les titulaires d’un Bon d’encouragement DémarrageMondial doivent être basés dans leur incubateur ou accélérateur mondial hôte (c.-à-d. à tout le moins s’y voir offrir la possibilité d’occuper un bureau) pendant toute la période prescrite par le programme.
  • Dans d’importants marchés mondiaux, les CEO ont établi des relations avec de nombreux accélérateurs et incubateurs d’entreprises reliés au campus qui accepteraient d’être les hôtes de sociétés en démarrage basées en Ontario et dirigées par des jeunes. La liste des partenaires des CEO et leur programmes se trouvent à la section DémarrageMondial Partenariat.
  • Les titulaires ne sont pas tenus de choisir leur incubateur ou accélérateur mondial hôte parmi la liste des organismes avec qui les CEO ont établi des relations.
  • Si un titulaire veut choisir un incubateur ou un accélérateur hôte qui n’apparaît pas sur la liste des organismes avec qui les CEO ont établi des relations, les CEO devront donner leur consentement avant que le titulaire puisse présenter sa demande. Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Laura Yu (laura.yu@oce-ontario.org).
  • Il incombe aux titulaires de se procurer les visas et titres de voyage exigés avant de recevoir leur Bon d’encouragement DémarrageMondial. Assurez-vous que les titres de voyage soient valides pour toute la période prescrite par le programme et que le visa délivré vous autorise à faire des affaires dans le pays hôte. Les CEO peuvent accepter de reporter l’octroi d’un Bon d’encouragement d’au plus trois mois, à compter de la date de notification du demandeur, pour laisser le temps à ce dernier de se procurer les documents requis en vue du programme. Au-delà de ce délai, cependant, les CEO assument le droit d’annuler l’octroi du Bon d’encouragement.
  • On conseille aux demandeurs de travailler avec leur IERC, leur AEC ou leur CRI pour bien se préparer avant d’entreprendre le placement dans le pays hôte. Dans le cadre de ces préparatifs, les demandeurs pourraient notamment tracer un portrait du marché mondial, modifier leurs produits en réponse à certaines exigences, procéder à une analyse de leurs concurrents, se présenter à des clients, des investisseurs et des partenaires potentiels ou encore se familiariser avec la pratique des affaires et le régime politique dans le pays hôte.
  • Les CEO n’ont aucune obligation et n’assument aucune responsabilité à l’égard des résultats obtenus par les demandeurs et leur entreprise au terme de leur participation au programme. Cliquez pour consulter les modalités et conditions régissant le processus de demande.
  • Les titulaires qui ont été sélectionnés pour le programme Bon d’encouragement DémarrageMondial et qui souhaitent modifier des éléments de leur demande doivent en aviser sans délai les CEO. Il pourrait s’agir de titulaires qui veulent se retirer du programme, remplacer leur incubateur ou leur accélérateur hôte ou encore cibler un marché mondial différent (situé sur un autre continent).

Le programme Bon d’encouragement DémarrageMondial est un programme discrétionnaire assorti de restrictions et dont le financement est limité. Tous les projets admissibles sont jugés au mérite et subissent un processus de révision dans lequel on examine les propositions en fonction des objectifs du programme et des critères d’évaluation afférents.

Activités admissibles aux fins du programme :

  • Frais de voyage aller-retour à partir de l’Ontario et frais d’hébergement pour le séjour dans le pays hôte.
  • Programmes et services offerts par l’incubateur ou l’accélérateur hôte, y compris l’accès à des locaux, les services consultatifs ou le mentorat ainsi que les programmes éducatifs ou les activités de formation visant le développement de l’entrepreneuriat.
  • Les événements de réseautage et les foires commerciales ou conférences pertinentes qui fourniront à la société de nouvelles pistes menant vers des clients ou des partenaires.
  • Les activités de recherche de clients, d’investisseurs et de partenaires menant potentiellement vers un élargissement de la clientèle ou vers l’obtention de recettes ou d’investissements supplémentaires.
  • Les dépenses fonctionelles et les traitements à la suite des activités proposées par DémarrageMondial. Cela exclut les dépenses actuelles (y compris les traitements des employés actuels et des cofondateurs) pour les activités en Ontario qui ne sont pas soutenoues par ce program.
  • Les titulaires d’un Bon d’encouragement DémarrageMondial doivent conserver tous leurs reçus. En cas de vérification, ces pièces serviront à démontrer une utilisation justifiée des fonds versés.

Haut

E. Évaluation

Les critères suivants guideront l’évaluation des demandes reçues :

  • La demande s’accompagne d’un plan qui décrit comment la société entend réaliser des ventes, obtenir des investissements ou établir des partenariats stratégiques dans l’échéancier prévu.
  • Justificatif solide ou indices commerciaux probants qui démontrent la pertinence du marché mondial ciblé.
  • Implication avec l’incubateur ou l’accélérateur mondial hôte choisi et caractère adéquat de ce dernier, compte tenu notamment de la pertinence des ressources et des programmes offerts pour soutenir l’atteinte des jalons envisagés dans le cadre du programme Bon d’encouragement DémarrageMondial.
  • Probabilité que le demandeur franchisse les jalons envisagés et fasse des affaires sur le marché mondial choisi.
  • On donnera préséance aux demandeurs dont les ventes révèlent l’existence d’une demande précoce du marché (surtout sur le marché mondial choisi) ou qui ont déjà obtenu des investissements provenant de sources sans lien de dépendance.
  • REMARQUE : Dans le cadre du volet DémarrageMondial Partenariat, les demandes feront l’objet d’une évaluation conjointe des CEO et du partenaire asiatique choisi par le demandeur, en fonction des critères d’évaluation décrits ci-dessus. 

Haut

F. Exigences de rapports

Attestation et rapports finaux :

  1. Quarante-cinq jours avant la date prévue d’achèvement du projet, le demandeur ou la société en démarrage recevra un avis du système AccessOCE des CEO signalant l’approche de cette échéance. L’avis s’accompagnera d’un lien permettant à l’utilisateur de commencer à saisir des données, s’il le désire, en vue de la présentation du rapport final. S’il lui faut plus de temps pour soumettre ce rapport, le demandeur ou la société en démarrage devra formuler une demande de prolongation de délai à l’équipe chargée de l’administration du projet (Project-Administration@oce.zendesk.com).
  2. À la date prévue d’achèvement du placement dans le pays hôte, la société en démarrage recevra un avis du système AccessOCE des CEO indiquant qu’il est temps de soumettre un rapport final de projet. L’avis s’accompagnera d’un lien permettant à l’utilisateur de saisir l’information requise au moyen du système AccessOCE, y compris des données sur l’avancement des travaux, des données financières et des données sur les indicateurs. Les CEO devront recevoir et approuver, dans les 30 jours de l’achèvement du projet, les rapports présentés par la société en démarrage.
  3. L’incubateur ou l’accélérateur hôte sera tenu de remplir un sondage conçu pour aider les CEO à améliorer le programme. Le sondage permettra à l’incubateur ou à l’accélérateur hôte de donner une rétroaction sur les ressources fournies à la société en démarrage et sur sa propre expérience de collaboration avec cette dernière.
  4. La société en démarrage et l’incubateur ou l’accélérateur hôte devront soumettre l’ensemble des rapports finaux exigés dans les 30 jours de l’achèvement du projet. Ainsi, les CEO seront en mesure de vérifier si la situation financière est en règle et, le cas échéant, de débloquer la retenue.

Indicateurs relatifs au projet :

  1. Si le projet se poursuit au-delà de la date de fin d’un exercice (31 mars), le demandeur ou la société en démarrage devra produire, en avril, un rapport annuel sur les indicateurs qui décrit les activités de projet réalisées au cours de la période prenant fin le 31 mars précédent. Ce rapport annuel est nécessaire pour que les CEO remplissent les conditions de leur contrat avec le ministère de la Recherche, de l’Innovation et des Sciences. Tous les partenaires doivent soumettre des rapports sur les indicateurs, car ceux-ci permettent aux CEO de vérifier si leur situation financière est en règle.

Rapport rétrospectif :

  1. Deux ans après l’achèvement du projet, la société en démarrage recevra un lien pour soumettre un rapport rétrospectif sur les résultats commerciaux du projet. Les CEO exigent d’avoir ces renseignements dans le but d’évaluer l’impact du programme et d’y apporter des améliorations constantes.

Haut

G. Comment faire une demande

Échéanciers et processus de prise de décisions :

  • Les IERC, les AEC et les CRI seront invités à considérer les meilleures sociétés en démarrage dirigées par des jeunes qui seraient admissibles au programme (y compris au volet DémarrageMondial Asie) et qui sauraient tirer parti de ce dernier, dans le but de dresser une liste de sociétés candidates, classées en ordre d’importance.
  • Les CEO feront une présélection des candidatures proposées par les IERC, les AEC ou les CRI, et les sociétés retenues recevront une invitation pour présenter une demande détaillée.
  • Chaque société candidate pourra soumettre une seule demande. Le formulaire de demande sera transmis aux sociétés présélectionnées par le biais du portail en ligne AccessOCE, administré par les CEO.
  • Il incombera aux sociétés candidates d’aller de l’avant avec le processus de demande en vue d’obtenir une lettre de confirmation de la part de leur incubateur ou accélérateur hôte. Cette lettre devrait communiquer le nom de l’organisme hôte ainsi que le nom et le titre d’une personne-ressource. On devrait également y trouver des renseignements sur les ressources, les services, les conseils et le mentorat qui seront offerts au demandeur tout au long du projet réalisé dans le cadre du programme Bon d’encouragement DémarrageMondial.

DémarrageMondial Asie

  • Les demandeurs invités participeront au programme offert par le partenaire asiatique de leur choix (voir ci-dessous).

Partenaires d’Asie

Hong Kong
Logo du Parc scientifique et technologique de Hong Kong

Parc scientifique et technologique de Hong Kong (lien vers un site web en Anglais)

Cyberport Logo

Cyberport (lien vers un site web en Anglais)

Logo d'Invest HK

Invest HK 

Inde
Logo du Carleton University Canada-India Centre of Excellence

Le Canada-India Centre for Excellence (CICE - lien vers un site web en Anglais) 

Appel de mises en candidature :

Les mises en candidature visant les marchés mondiaux admissibles, y compris DémarrageMondial Asie, seront acceptées en tout temps. Les CEO inviteront les sociétés présélectionnées à présenter une demande au moyen du système AccessOCE. Les demandes seront évaluées au cours de deux cycles, selon l’échéancier présenté ci-dessous.

Les demandeurs doivent désigner l’incubateur ou l’accélérateur hôte dès l’étape de la demande

Cycle 1 :

 

 Échéancier

Au moyen du formulaire prescrit, les IERC, les AEC et les CRI présentent aux CEO une liste de sociétés mises en candidature

26 août 2016

Les sociétés présélectionnées sont invitées à soumettre une demande

20 septembre 2016

Date limite de présentation des demandes

20 octobre 2016

La décision de financement est communiquée aux demandeurs

Novembre 2016

Les demandeurs retenus signent une entente de financement et entament les préparatifs de leur placement dans le pays hôte

Novembre 2016

Période pendant laquelle s’effectuent les placements dans les pays hôtes

Décembre 2016 à mai 2017

Cycle 2

 

 Échéancier

Date limite à laquelle les IERC, les AEC et les CRI peuvent présenter aux CEO la liste des sociétés mises en candidature au moyen du formulaire prescrit, aux fins de l’évaluation du cycle 2

6 janvier 2017

Date limite de présentation des demandes pour les sociétés présélectionnées

16 janvier 2017

La décision de financement est communiquée aux demandeurs

Février 2017

Cycle 3

 

 Échéancier

Date limite à laquelle les IERC, les AEC et les CRI peuvent présenter aux CEO la liste des sociétés mises en candidature au moyen du formulaire prescrit, aux fins de l’évaluation du cycle 3

20 février 2017

Date limite de présentation des demandes pour les sociétés présélectionnées

8 mars 2017

La décision de financement est communiquée aux demandeurs

Mars 2017

Haut

H. FAQ

Cliquez pour consulter la liste de questions et réponses au sujet du programme des CEO.

Haut

I. Téléchargements

Pour de plus amples renseignements sur le Programme Bon d’encouragement DémarrageMondial, veuillez communiquer avec : 

John Fielding
Directeur régional – Est et Nord de l’Ontario
(613) 726‑3430 poste 4233
john.fielding@oce-ontario.org

Martin Lord 
Gestionnaire en développement commercial – Centre de l’Ontario
(905) 823-2020 poste 3236
martin.lord@oce-ontario.org

Martin Croteau 
Directeur − Entrepreneuriat étudiant
(416) 861-1092 poste 1017
martin.croteau@oce-ontario.org