Initiative de R-D en cybersécurité

A. Survol du programme
B. Objectifs du programme
C. Comment fonctionne le financement
D. Admissibilité
E. Évaluation
F. Exigences de rapports des CEO
G. Comment faire une demande
H. FAQ
I. Téléchargements


A. Survol du programme

Les Centres d’excellence de l’Ontario (CEO), PROMPT et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) ont formé un partenariat pour appuyer les projets concertés de recherche-développement (R-D) mis de l’avant par l’industrie et le milieu de l’enseignement dans le cadre du programme des CEO intitulé « Bon d’encouragement R-D pour associations d’industrie ».  Ce programme appuiera les partenariats entre l’Ontario et le Québec qui s’attaquent à des défis technologiques dans le domaine de la cybersécurité et qui suscitent des retombées économiques dans les deux provinces.

Les chercheurs intéressés des institutions d’enseignement de l’Ontario et du Québec sont priés de présenter une déclaration d’intérêt (DI) conjointement avec des sociétés à but lucratif des deux provinces. Les projets de R-D admissibles portent sur les technologies de l’information et de la communication liées à la cybersécurité.

Les projets sont d’une durée maximale de deux ans et doivent réunir, au minimum :

  • un partenaire de recherche du milieu de l’enseignement en Ontario
  • un partenaire de recherche du milieu de l’enseignement au Québec
  • un partenaire de l’industrie en Ontario
  • un partenaire de l’industrie au Québec (différent de celui de l’Ontario)

Les candidats éventuels peuvent s’adresser aux CEO s’ils ont besoin d’aide pour trouver des partenaires en Ontario, et à Prompt, pour en trouver au Québec. Les sociétés en quête de partenaires de recherche sont invitées à décrire leur défi de R-D et ce qu’elles attendent de leur partenaire, afin que les CEO et PROMPT puissent faciliter la formation de partenariats.

Haut

B. Objectifs du programme

L'Initiative de R-D en cybersécurité est un programme de 3 millions de dollars qui appuie le secteur technologique de la cybersécurité en Ontario et au Québec et qui favorise les partenariats entre ces provinces. Le programme encourage les sociétés à but lucratif détenant des technologies novatrices en matière de cybersécurité à collaborer avec des institutions de recherche afin de dynamiser l’innovation et la commercialisation. Il vise la mise au point de solutions, et leur application accélérée, comme le prévoit la stratégie de cybersécurité du Canada. Cette stratégie cherche à sécuriser les systèmes gouvernementaux et à assurer la protection des citoyens, des entreprises et des principales infrastructures qui sous-tendent notre économie. 

Avantages

Les sociétés à but lucratif :

  • élargissent les horizons de leur R-D grâce aux relations nouées avec les chercheurs;
  • trouvent réponse à leurs besoins et défis en matière d’innovation en mettant au point de nouveaux produits, procédés et services;
  • augmentent leur productivité et leurs recettes;
  • ont accès à de nouveaux talents et à des chercheurs chevronnés du milieu de l’enseignement;
  • ont accès aux installations et au matériel de recherche exceptionnels dont disposent les institutions d’enseignement;
  • ont accès aux réseaux d’enseignement des CEO et de PROMPT, et découvrent d’autres programmes offerts par ces organismes.

Le milieu de l’enseignement :

  • relève de passionnant défis d’innovation et mène des recherches de pointe;
  • voit les équipes de recherche bénéficier d’un rayonnement accru dans le milieu de l’enseignement et au sein de l’industrie;
  • crée de la propriété intellectuelle;
  • établit des relations avec l’industrie;
  • développe les compétences du corps étudiant et du personnel hautement qualifié.

Les étudiants :

  • acquièrent une expérience concrète;
  • approfondissent leurs compétences au moyen de la formation et du perfectionnement en R-D;
  • se lient à des sociétés établies;
  • conjuguent connaissances et idées neuves pour résoudre des difficultés d’envergure sectorielle.

Haut

C. Comment fonctionne le financement

  • Les CEO et PROMPT versent chacun jusqu’à 80 000 $ au titre des coûts directs du projet. Les fonds des CEO se destinent au partenaire de recherche de l’Ontario, et les fonds de PROMPT, au partenaire de recherche du Québec. Ces fonds visent à appuyer les activités de R-D du projet.
  • Pour que le financement maximal soit alloué, les partenaires de l’industrie doivent remettre aux institutions d’enseignement des fonds de contrepartie totalisant au moins 100 000 $ au comptant, plus 100 000 $ en nature (les coûts indirects des institutions sont en sus; voir ci-après*).
  • Les contributions des partenaires de l’industrie doivent être d’au moins 50 000 $ au comptant, plus 50 000 $ en nature, dans chaque province.
    • En Ontario, le ou les partenaires de l’industrie versent 50 000 $ au comptant, plus 50 000 $ en nature, au partenaire de recherche.
    • Au Québec, le ou les partenaires de l’industrie versent (en tout) 50 000 $ au comptant, plus 50 000 $ en nature, au partenaire de recherche. 
    • Tout autre scénario de partenariat ou schéma budgétaire devrait être examiné avec votre gestionnaire en développement commercial des CEO, ou avec PROMPT. 
  • Pour les demandes de financement moins élevées auprès des CEO et de PROMPT, les contributions de contrepartie au comptant et en nature des partenaires de l’industrie peuvent être réduites en conséquence. Nous vous invitons à aborder ce point avec votre gestionnaire en développement commercial des CEO, ou avec PROMPT, au moment de faire votre demande.
  • Dans le cadre d’une subvention de RDC ou de RDA, le CRSNG versera jusqu’au double de la contribution au comptant de l’industrie au titre des coûts de recherche directs (coûts indirects exclus; il s’agit de la contribution nette) si la contribution en nature est égale ou supérieure à la contribution nette au comptant de l’industrie. Le tableau 2 ci-dessous illustre l’effet de levier du CRSNG. Les fonds du CRSNG seront versés à l’institution du demandeur (chercheur principal de la RDC ou de la RDA faisant la demande au nom de l’équipe de recherche, qui comprend le codemandeur et les partenaires de l’industrie). Ensuite, un transfert de fonds aura lieu de l’institution principale vers la ou les institutions ayant coprésenté la demande.
  • De façon optimale, ce programme procure aux partenaires de l’industrie un effet de levier qui multiplie par 1,8 leur contribution (au comptant et en nature).

*Les coûts indirects ne constituent pas des dépenses de projet admissibles et ne doivent pas figurer dans les postes budgétaires financés par les CEO, PROMPT ou l’industrie. Les CEO calculeront les coûts indirects associés à leur contribution et feront un paiement annuel distinct à ce titre aux institutions d’enseignement de l’Ontario, jusqu’à concurrence de 20 pour cent des coûts directs de la recherche financée par les CEO. Pour sa part, PROMPT calculera les coûts indirects associés à sa contribution et fera un paiement à ce titre aux institutions d’enseignement du Québec une fois les fonds du projet débloqués. Afin d’imputer correctement les coûts indirects associés à la contribution de l’industrie, il faudra aborder cette question avec le service d’administration de la recherche des deux institutions d’enseignement au moment de préparer la demande.

Tableau 1 : Financement d’un projet*

  Ontario Québec     Total pour le projet   
CEO    80 000         80 000
PROMPT
   80 000    80 000
Sociétés, au comptant
   50 000       50 000        100 000 
Sociétés, en nature      50 000          50 000     100 000
CRSNG    100 000        100 000     200 000
Total     280 000        280 000     560 000

*Les contributions indiquées ci-dessus visent uniquement les coûts directs du projet et excluent les coûts indirects. La question des coûts indirects associés aux contributions des sociétés devrait être abordée avec le bureau de la recherche des institutions d’enseignement concernées.

Tableau 2 : Exemple de l’effet de levier qu’exerce le programme de RDC du CRSNG sur la contribution de l’industrie

 
Contribution nette de l’industrie ($)


Contribution de contrepartie du programme de RDC du CRSNG ($)*
Industrie, au comptant    50 000    50 000
Industrie, en nature    60 000    50 000
Total    110 000    100 000

*La contrepartie du CRSNG peut représenter jusqu’au double de la contribution nette au comptant versée par l’industrie au titre des coûts de recherche, si la contribution en nature de l’industrie est au moins égale à sa contribution nette au comptant. 

Versement des fonds :

Les fonds des CEO seront directement transférés à l’institution d’enseignement de l’Ontario. Après passation de l’entente de financement, les CEO autoriseront les paiements selon les modalités suivantes :

  • Un premier paiement représentant 45 pour cent de la contribution des CEO aura lieu une fois l’entente dûment signée. Un paiement ultérieur (45 pour cent de la contribution des CEO) sera autorisé sur réception du rapport d’étape et du rapport financier à mi-parcours du projet.
  • La retenue de 10 pour cent sera débloquée au terme du projet, sur réception des documents suivants : rapports finaux, rapport financier, résultats et attestation de l’institution concernant l’utilisation des fonds. 

Les fonds de PROMPT seront directement transférés à l’institution d’enseignement du Québec, selon l’échéancier de paiement du partenaire de l’industrie du Québec à l’institution du Québec. Le demandeur du Québec doit remplir une demande de financement et la soumettre à PROMPT, accompagnée d’une preuve que le partenaire de l’industrie a bel et bien fait le paiement requis à l’institution d’enseignement, pour faire débloquer les tranches de financement. PROMPT retiendra dix pour cent de son financement jusqu’à la fin du projet et jusqu’au dépôt du rapport final et du rapport financier.

Les fonds du CRSNG seront directement transférés aux institutions d’enseignement, conformément aux conditions des programmes de RDC ou de RDA, et en fonction de la durée et de la valeur du projet, selon ce qui a été prévu lors de l’octroi de la subvention du CRSNG.

Haut

D. Admissibilité

  • Les projets relèvent du secteur de la cybersécurité et présentent des avantages tangibles pour l’industrie en conduisant à la mise au point, à l’adaptation ou à l’adoption de nouveaux procédés, produits ou services.
  • Les projets comportent de la R-D dans le secteur des technologies de l’information et de la communication.
  • Les projets sont d’une durée maximale de deux ans. 
  • Les projets comptent un demandeur qui travaille comme chercheur dans une institution d’enseignement accréditée de l’Ontario (université ou collège), et un autre qui occupe un poste de chercheur dans une institution d’enseignement accréditée du Québec (université ou collège). Les projets comptent également un partenaire de l’industrie dans chaque province, comme il est expliqué à la section précédente Comment fonctionne le financement.
  • Les partenaires de l’industrie sont déjà actifs dans le domaine de la R-D ou de la fabrication en Ontario et au Québec, et sont en mesure de commercialiser les résultats de la R-D menée dans le cadre du projet, ce qui profitera aux deux provinces.
  • Les partenaires de l’industrie ont au moins deux employés à temps plein et sont en activité depuis au moins deux ans. Les partenaires de l’industrie qui n’ont pas encore atteint le stade de la production de recettes feront l’objet d’une évaluation complémentaire qui déterminera leur admissibilité aux programmes de RDC ou de RDA du CRSNG. Cette évaluation aura lieu avant la présentation de leur déclaration d’intérêt.
  • Les partenaires du milieu de l’enseignement et de l’industrie sont libres de tout lien de dépendance, d’après la définition qu’en donne le CRSNG dans ses Lignes directrices relatives aux organismes participant aux partenariats de recherche.
  • Tous les projets et les partenaires satisfont aux critères d’admissibilité des programmes de RDC ou de RDA du CRSNG. En particulier, les projets renferment un nombre suffisant d’activités de recherche pour être admissibles à ces programmes. Les conditions de participation et d’admissibilité aux programmes sont affichées en ligne.
  • Les projets de R-D tirent parti des capacités propres au milieu de l’enseignement et aux équipes de recherche, sans faire concurrence aux capacités du secteur privé de l’Ontario et du Québec.
  • Les participants gèrent la propriété intellectuelle (PI) découlant d’un projet; les CEO et PROMPT ne revendiquent aucun droit de PI et ne s’occupent pas non plus de la gestion de ces droits.
  • Les participants coopèrent en vue de fournir des indicateurs relatifs au projet et à ses résultats, au moins une fois par an.
  • Les demandeurs sont en règle avec les CEO, PROMPT et le CRSNG et remettent à ces organismes tous les rapports demandés.

Activités types :

Les projets peuvent se situer à n’importe quelle étape de la R-D dans le domaine de la cybersécurité pourvu qu’ils respectent le mandat de recherche, de formation et de transfert de technologie de l’université. Voici quelques activités possibles :

  • Conception expérimentale
  • Tests en laboratoire
  • Expériences et collecte de données
  • Ateliers et réunions
  • Réunions exploratoires multidisciplinaires
  • Perfectionnement des compétences du personnel hautement qualifié

Coûts admissibles :

  • Salaires et avantages sociaux du personnel technique, du personnel de soutien, des chercheurs post-doctoraux, des adjoints à la recherche et des étudiants qui participent exclusivement aux activités de projet admissibles. (Cette subvention ne couvre pas les salaires des chercheurs principaux, exception faite des coûts de dégrèvement de cours pour les professeurs au niveau collégial, jusqu’à concurrence de 9 000 $ par cours et par trimestre)
  • Achat de matériel de recherche (au prorata de la durée du projet) ou utilisation de matériel, jusqu’à concurrence de 20 pour cent de la contribution financière des CEO, de PROMPT ou du CRSNG
  • Matériaux et fournitures
  • Déplacements (consulter le dernier point pour les déplacements à l’extérieur de la province)
  • Coûts de gestion de projet ou autres coûts directs d’administration de projet jusqu’à concurrence de 10 pour cent des coûts directs du projet
  • Les coûts de protection de la propriété intellectuelle sont à la charge du demandeur et des partenaires et ne constituent pas une dépense de projet admissible.
  • Les coûts indirects des institutions ne constituent pas une dépense de projet admissible. Les coûts indirects sont payés séparément, tel que l’explique la section Comment fonctionne le financement.
  • Les dépenses financées par les CEO doivent se rapporter à des activités ou des opérations menées en Ontario, sauf accord écrit préalable des CEO. Les dépenses financées par PROMPT doivent se rapporter à des activités ou des opérations réalisées au Québec, sauf accord écrit préalable de Prompt.

Consultez ici la liste complète des dépenses admissibles.*

Cliquez ici pour avoir plus de détails sur les contributions des partenaires.

*Il est recommandé de vérifier auprès de PROMPT quelles sont les dépenses admissibles à son financement avant de présenter une demande.

Haut


E. Évaluation

Le processus de demande de financement comporte deux étapes. Les demandeurs peuvent demander à être épaulés dans leur démarche par un gestionnaire en développement commercial des CEO ou un agent de PROMPT. Il s’agit d’un processus de financement concurrentiel.

  1. Déclaration d’intérêt : Les CEO et PROMPT ont lancé un appel de déclarations d’intérêt à l’égard de projets de R-D de l’industrie et du milieu de l’enseignement qui portent sur des pistes ou des défis dans le secteur de la cybersécurité en Ontario et au Québec.
  2. Demande auprès du CRSNG, sur invitation uniquement : Cinq à huit participants seront invités à présenter une demande complète en vue d’obtenir une subvention de RDC ou de RDA du CRSNG.

Les CEO commencent par effectuer une révision interne de toutes les déclarations d’intérêt reçues afin de vérifier qu’elles sont complètes et que leurs aspects financiers sont conformes. Ensuite, un comité de révision externe composé de représentants des CEO, de PROMPT et du CRSNG ainsi que d’experts de l’industrie examine les déclarations d’intérêt pour en retenir les meilleures, généralement au nombre de cinq à huit. Les demandeurs retenus passent à la prochaine étape, qui consiste à présenter une demande complète dans le cadre du programme de recherche et développement coopérative (RDC) ou du programme de recherche et développement appliquée (RDA) du CRSNG. 

Le CRSNG soumet les demandes complètes à une évaluation indépendante par les pairs.

La préférence sera donnée aux déclarations d’intérêt qui :

  • s’intéressent à un enjeu important pour le secteur de la cybersécurité et laissent entrevoir des débouchés appréciables;
  • présentent une large applicabilité et des avantages intéressants pour le secteur de la cybersécurité, et conduisent à la mise au point, à l’adaptation ou à l’adoption de nouveaux procédés, produits ou services;
  • se démarquent par leur degré d’innovation dans le contexte des avancées techniques et commerciales actuelles;
  • font état de compétences, de ressources et de méthodes appropriées pour mener à bien le travail de R-D;
  • reposent sur une collaboration étroite en R-D entre l’industrie et le milieu de l’enseignement;
  • comptent des possibilités de perfectionnement pour le personnel hautement qualifié, et notamment les étudiants diplômés;
  • ont de fortes chances d’être commercialisés ou mis en œuvre et de produire des retombées économiques pour l’Ontario et le Québec;
  • prévoient des réalisations tangibles sous la forme de nouvelles technologies, de nouveaux procédés, de transferts de compétences, de création d’emplois ou d’autres avantages pour la société.

Haut


F. Exigences de rapports des CEO

Les rapports de projet ci-dessous sont requis par les CEO et PROMPT :

Rapports intérimaires :

  1. Les demandeurs devront produire des rapports intérimaires (rapport financier et rapport d’étape) à mi-chemin durant le projet. Ceux-ci doivent être approuvés par les CEO et PROMPT avant que la deuxième tranche de financement des CEO soit débloquée. PROMPT continuera de libérer des fonds selon l’échéancier de paiement du partenaire de l’industrie du Québec, pourvu que le rapport intérimaire soit approuvé par les CEO et PROMPT.

Rapports finaux :

  1. Au terme du projet, les demandeurs et les partenaires de l’industrie devront fournir des rapports finaux (rapport d’étape, rapport financier et rapport sur les indicateurs). Ceux-ci sont reçus et approuvés par les CEO et PROMPT dans les 30 jours suivant l’achèvement du projet.
  2. Une fois les rapports finaux du demandeur et du partenaire approuvés, l’institution d’enseignement de l’Ontario devra remplir un formulaire d’attestation d’utilisation des fonds pour fermer le projet.
  3. Tous les documents finaux requis des partenaires doivent être soumis dans les 30 jours suivant la fin du projet afin de débloquer les retenues de garantie et maintenir une situation financière en règle auprès des CEO et PROMPT.

Indicateurs du projet :

  1. Si le projet se poursuit au-delà de l’exercice financier (le 31 mars), le demandeur de l’Ontario et le partenaire de l’industrie devront remplir le sondage sur les indicateurs des CEO, en avril de chaque année, pour la portion du projet terminée depuis le 31 mars précédent. Ce rapport annuel est obligatoire afin que les CEO respectent leur engagement envers leur bailleur de fonds du gouvernement. Tous les partenaires doivent produire leurs rapports sur les indicateurs de manière à maintenir une situation financière en règle auprès des CEO.

Rapport rétrospectif :

  1. Deux ans après la fin du projet, les partenaires de l’industrie recevront le lien d’un sondage rétrospectif visant à recueillir des données sur les résultats commerciaux du projet. Ces renseignements sont requis par les CEO pour évaluer les répercussions du programme et apporter des améliorations constantes.

Les rapports soumis au CRSNG doivent respecter les exigences du programme de RDC, selon la durée et la valeur du projet. De plus amples renseignements sont disponibles à :

Haut


G. Comment faire une demande

Étape 1

Les demandeurs admissibles doivent présenter une déclaration d’intérêt décrivant les défis et les perspectives propres au projet, ainsi qu’une lettre d’engagement de chacun des partenaires de l’industrie, laquelle doit inclure les éléments suivants :

  • Leur soutien et accord envers la demande
  • Leurs raisons pour collaborer au projet
  • Les avantages prévus du projet
  • Les efforts requis pour exploiter les résultats de la recherche en Ontario et au Québec
  • Les avantages pour l’économie et l’industrie de la cybersécurité en Ontario et au Québec, et l’échéancier prévu
  • Les interactions à prévoir entre le personnel de l’industrie et les chercheurs du milieu universitaire ou collégial
  • La contribution aux coûts directs de la recherche (au comptant et en nature)
  • Le profil de l’entreprise (recommandé pour les petites entreprises)
  • Le module de déclaration d’intérêt en ligne du programme BERDI axé sur la cybersécurité est disponible dans le système en ligne des CEO (AccessOCE). Vous pouvez télécharger les questions de la déclaration d’intérêt pour commencer à préparer votre demande. Seules les demandes présentées au moyen du système en ligne des CEO sont acceptées. Les questions de la déclaration d’intérêt doivent être jointes au formulaire et toutes les exigences relatives à la demande (y compris les responsables du projet, le sommaire pour diffusion publique, les classifications, les renseignements budgétaires, les jalons et les membres de l’équipe) sont fournies. Cette section sera mise à jour pour inclure les directives de lancement d’une demande en ligne, dès que le module en ligne sera disponible. 

Nous recommandons aux demandeurs de prendre contact avec un gestionnaire en développement commercial des CEO ou PROMPT (voir les coordonnées au bas de la page) pour identifier les partenaires et préparer la déclaration d’intérêt. Les demandeurs peuvent également communiquer avec l’équipe de soutien des demandes (application-support@oce.zendesk.com) pour obtenir de l’aide en vue d’amorcer le processus.

Les déclarations d’intérêt doivent être soumises au moyen du système de demande en ligne des CEO avant midi le mardi 27 septembre. Assurez-vous de lancer votre demande en ligne au moins une semaine avant la date limite.

Étape 2

Les demandeurs dont la déclaration d’intérêt est retenue par le comité d’examen des déclarations d’intérêt seront invités à soumettre une demande complète dans le cadre des programmes de RDC ou de RDA du CRSNG.

La première ébauche de la demande dans le cadre des programmes de RDC ou de RDA du CRSNG doit inclure une demande dûment remplie, les données budgétaires et une ou des lettres de soutien. L’ébauche doit être présentée au CRSNG avant 17 h le vendredi 13 janvier 2017. Le CRSNG fournira une rétroaction sur la demande.

Les demandes finales dans le cadre des programmes de RDC ou de RDA doivent être soumises au CRSNG au moyen de son système en ligne avant 17 h le vendredi 17 février 2017.

REMARQUE : Les demandeurs sont tenus de prendre en compte le délai exigé par le bureau des subventions de recherche de leurs institutions respectives pour passer en revue l’ébauche de projet et la demande finale avant de soumettre leur demande au CRSNG avant la date limite.

Sur approbation du CRSNG, le demandeur et le partenaire de l’industrie de l’Ontario doivent signer l’entente de financement type des CEO, y compris l’annexe D, qui couvre les modalités de la propriété intellectuelle, dans les 60 jours de la notification d’attribution par le CRSNG. Une copie de l’entente de financement peut être téléchargée pour en faciliter la consultation. Ce formulaire n’est pas à remplir; une copie de l’entente sera produite par notre système de gestion en ligne et vous sera envoyée dès que votre projet sera approuvé. 

Échéanciers

Date Étapes de la demande
Mercredi 6 avril 2016
Forum pour partenariats de R-D en cybersécurité, appel de déclarations d’intérêt 
Mardi 27 septembre (à midi)

Date limite de présentation des déclarations d’intérêt aux CEO et à PROMPT (en utilisant le système en ligne des CEO)

Liste de vérification pour la présentation d’une déclaration d’intérêt :

  • Renseignements au sujet de la demande
  • Renseignements au sujet de l’équipe
  • Proposition
  • Utilisation des fonds
  • Documents à l’appui

Assurez-vous de lancer votre demande en ligne au moins une semaine avant la date limite, en faisant appel à un gestionnaire en développement commercial des CEO, à PROMPT ou à l’équipe de soutien des demandes.

Mercredi 10 août 2016

Un panel examine les déclarations d’intérêt et informe les demandeurs de l’état de leur demande 

Vendredi 13 janvier 2017

Pour les candidats invités, remise de la première ébauche de la demande de RDC/RDA au CRSNG 

Vendredi 17 février 2017
Remise de la demande finale de RDC/RDA au 
Mai 2017 à juillet 2017
Signature des ententes et démarrage des projets approuvés

Si vous souhaitez faire une demande, veuillez vous adresser à votre gestionnaire en développement commercial des CEO, à PROMPT (coordonnées fournies ci-dessous) ou à l’équipe de soutien des demandes (application-support@oce.zendesk.com). Ces personnes vous aideront à présenter une déclaration d’intérêt dans le système de demande en ligne des CEO.

Haut


H. FAQ

Veuillez consulter la FAQ des programmes des CEO.

Haut

I. Téléchargements

Haut

Renseignements complémentaires sur l'initiative de R-D en cybersécurité :

En Ontario:

Renseignements généraux sur le programme (admissibilité, financement, échéancier, processus de demande) :

Équipe de soutien des demandes, CEO
(416) 861-1092, poste 2400
application-support@oce.zendesk.com

John Fielding
Directeur régional – Est et Nord de l’Ontario
(613) 726‑3430 poste 4233
john.fielding@oce-ontario.org

Martin Lord 
Gestionnaire en développement commercial – Centre de l’Ontario
(905) 823-2020 poste 3236
martin.lord@oce-ontario.org

Martin Croteau 
Directeur − Entrepreneuriat étudiant
(416) 861-1092 poste 1017
martin.croteau@oce-ontario.org

Au Québec :

Questions concernant l’admissibilité au programme, le financement, les échéanciers, le processus de demande; aide pour trouver des partenaires au Québec, présenter une déclaration d’intérêt ou une demande de subvention de RDC/RDA :

Francois Borrelli
Vice-président, stratégie et  développement des affaires 
(514) 575-0997
fborrelli@promptinc.org