Fonctionnement

Le programme des Véhicules connectés et automatisés (VCA) encourage les entreprises et les institutions d’enseignement à développer et commercialiser des innovations dans le domaine des technologies des véhicules connectés et automatisés en ciblant des projets démontrant un fort potentiel de commercialisation.

Ce programme est un partenariat entre le ministère des Transports de l’Ontario, le ministère du Développement économique, de l’Emploi et de l’Infrastructure de l’Ontario et les Centres d’excellence de l’Ontario.

Les véhicules connectés utilisent des technologies sans fil pour se brancher avec d’autres véhicules et des appareils mobiles afin de donner aux conducteurs des renseignements utiles pour des déplacements plus sécuritaires. Les véhicules automatisés, aussi appelés voitures autonomes, se servent de capteurs et d’analyses informatiques pour reconnaître leur environnement et naviguer sans intervention humaine.

Le gouvernement de l’Ontario, dans le cadre de son plan pour investir dans les personnes et les infrastructures et soutenir un climat d’affaires dynamique et novateur, aide l’expansion et la réussite de l’industrie des transports de la province. Ce programme fait suite au succès remporté par le Programme pilote des véhicules connectés et automatisés (VCA) lancé en 2014. Le fort intérêt manifesté dans ce secteur s’est traduit par un grand nombre de demandes, parmi lesquelles 15 ont été financées, soit 13 projets à hauteur de 50 000 $ chacun et deux ayant reçu individuellement 250 000 $ pour la poursuite des efforts de recherche et de commercialisation. Dans la nouvelle phase du programme, une somme additionnelle de 1 million de dollars sera distribuée, en même temps que des montants considérables provenant des fonds de contrepartie versés par les petites, moyennes et grandes entreprises. Les projets peuvent impliquer une seule société ou des partenariats entre plusieurs entreprises ou entre entreprises et institutions académiques de recherche en Ontario. Dans cette phase du programme VCA, les CEO financeront à nouveau des projets allant jusqu’à 250 000 $ sur un maximum de 18 mois. Le programme se concentre sur le développement technologique et la démonstration de projets dans deux catégories : jusqu’à 50 000 $ et jusqu’à 250 000 $.

Les projets dans le domaine des véhicules connectés et automatisés devront faire la preuve qu’ils améliorent immédiatement soit les véhicules eux-mêmes, soit les infrastructures qui les environnent, par le développement de produits ou services novateurs. Les avantages potentiels comprennent :

  • Une sécurité routière accrue
  • Une meilleure cueillette et analyse des renseignements liés aux transports
  • Un meilleur suivi des conditions routières et
  • Des produits et services novateurs pour diminuer les distractions des conducteurs.

Le programme vise à développer et commercialiser des technologies novatrices en Ontario et à faciliter les partenariats. Les innovations en matière de VCA qui sont développées, démontrées ou pilotées en Ontario doivent être dynamiques et novatrices, avec un fort potentiel d’attraction de l’attention des médias afin d’avancer vers le but de l’Ontario qui vise à être reconnue comme un chef de file des technologies des véhicules connectés et automatisés.

Facteurs humains – Le développement de produits, services et normes pour diminuer les distractions des conducteurs

Alors que les véhicules sont de plus en plus connectés, les conducteurs seront inondés de renseignements précieux sur l’état de leur véhicule, les infrastructures environnantes, les véhicules à proximité, les conditions routières et les systèmes informatiques. Le contenu des projets tient compte de l’analyse des facteurs humains et de la reconnaissance contextuelle informatique pour évaluer les renseignements reçus selon leurs risques et leur pertinence pour le conducteur au volant, et incorpore aussi les méthodes d’affichage et la standardisation. L’un des principaux objectifs consiste à démontrer comment une connectivité accrue peut favoriser une meilleure sécurité routière.

Gestion des communications

Le contenu des projets implique le développement de produits et services visant l’intégration et la gestion des équipements de communications mobiles, des systèmes à bord des véhicules et des capteurs et infrastructures fixes de communications, tout en tenant compte des cycles de vie des véhicules automobiles, des questions de confidentialité et de sécurité et de la connectivité des futures générations d’appareils mobiles afin de procurer une meilleure sécurité et utilisation des infrastructures routières.

Gestion des données

Le contenu des projets se concentre sur de nouvelles méthodes novatrices qui transforment la cueillette, l’analyse et l’application de données liées au transport pour les véhicules connectés et automatisés, ainsi que pour les autorités en matière de transports et pour le secteur privé. Il y a lieu de prendre aussi en considération les questions de partage des données et de propriété intellectuelle et comment réaliser une mise en commun des données lorsque cela est approprié.

Infrastructures ou technologies de véhicules connectés et automatisés

Le contenu des projets se concentre sur le développement et la démonstration de technologies, de composantes, de produits, de systèmes et de logiciels à l’intérieur des véhicules connectés et automatisés.

Amélioration de la gestion de la circulation et des opérations

Le contenu des projets vise les technologies de véhicules connectés et automatisés qui améliorent l’efficience et l’efficacité de la gestion de la circulation et des opérations. Parmi les exemples, des projets diminuant la dépendance envers le suivi de la circulation et des conditions routières basé sur les infrastructures publiques et les produits et services dont les autorités publiques auront besoin dans un environnement de véhicules connectés et automatisés.

Technologies vertes et durabilité

Le contenu des projets porte sur l’application de technologies bénéfiques pour l’environnement et propices à la durabilité des véhicules connectés et automatisés. On peut citer en exemple la réduction du carburant et des émissions grâce à l’utilisation de technologies sans fil, la diminution des distances parcourues ou les changements aux infrastructures de transport qui donnent plus de renseignements aux voyageurs et leur permettent de prendre des décisions plus sécuritaires et mieux appropriées.

Parmi les avantages :

Pour la société :

  • Sécurité routière accrue
  • Une meilleure cueillette et analyse des renseignements liés aux transports
  • Un meilleur suivi des conditions routières
  • Des produits et services novateurs pour diminuer les distractions des conducteurs
  • Diminution de l’impact environnemental

Pour les entreprises et les institutions d’enseignement :

  • Développement de relations avec des chercheurs pour accroître la R-D de la société
  • Création de solutions vendables pour répondre aux défis courants de l’industrie
  • Développement de partenariats public-privé
  • Commercialisation de technologies créées en Ontario

Les projets peuvent être gérés par une seule société ou impliquer des partenariats entre des entreprises et/ou entre des sociétés et des équipes de recherche dans des institutions académiques, dans deux catégories :